Résidence de recherches pour un court métrage d'animation sur écran d'épingles.

de la carcasse à l'extase

du 4 au 29 janvier 2023

De la carcasse à l'extase souhaite entrer dans l’univers du sensible et du fragile en traitant la renaissance d’une femme et de son corps à travers la danse, le mouvement.

"Pendant ce mois au 47-2, je le sais déjà... j'aimerais faire beaucoup trop de choses.
Je vais sûrement avoir envie de re-re-remodeler ma cinquième version de scénario puisque que j'aurais avancé à fond sur mon story board et que ça va jouer ping-pong, c'est sûr :
 "ah bah ouai, ça marche pas là, en image, ça marche pas... rroooh non... non mais oui c'est beau, tout ça, le cadrage, l'ambiance mais ça rajoute une idée... et puis c'est quoi le sens, le propos, tout ça... bon... j'sais plus... je reviens à ma V1, j'me prenais moins la tête, c'était plus dans les sensations..."

Bref, ça va swinguer, mais le plus crousti ce sera pour la fin. Parce qu'avant tout, j'aimerais poser des images sur mon projet de court métrage d'animation intitulé De la carcasse à l'extase. Des images un peu plus poussées que d'hab' parce que j'ai la méga chance de pouvoir travailler une grosse semaine sur l'écran d'épingles d'Alexandre Noyer.

L'écran d'épingles est une technique d'animation inventée par le binôme Claire Parker et Alexandre Alexeiff dans les années 30. L'écran se compose de milliers de tubes blancs dans lesquels coulissent des épingles noires. Ainsi, en jouant avec, il est possible d'atteindre tous les dégradés de gris, du noir au blanc. Le couple ayant emporté avec lui les secrets de fabrication, il n'a pas été simple pour Alexandre Noyer d'en réaliser des prototypes. Mais à ce jour, Alexandre a réussi à créer 3 tailles d'écran d'épingles différentes. Son dernier, le plus grand, l'Alpine, et ses 200 000 épingles se rapproche le plus de l'original. N'ayant habituellement pas accès à l'écran d'épingles, je vais enfin pouvoir en cette fin de résidence élaborer des images avec le rendu spécifique qu'offre cet outil, proche de la gravure aquatinte.

Je me réjouis d'avance pour toutes ces nouvelles recherches." CL

Pour en savoir plus sur l'écran d'épingles d'Alexeiff/Parker / sur la même page, le film Pansées sauvages réalisé en 2016 par Cerise Lopez pour appréhender la technique

Site internet d'Alexandre Noyer

Chulyen, histoire de corbeau / court métrage de Cerise Lopez et Agnès Patron

Projet de Recherche-Danse / Cerise Lopez